Qui suis-je

C’est l’envie de proposer des matières qui nourrissent les sens et de réaliser des objets qui répondent aux usages de chacun.

C’est une signature aux lignes sobres et fonctionnelles. J’aime à voir nos objets du quotidien comme des outils qui nous accompagnent. Leur patine raconte nos histoires partagées. C’est donc à votre écoute et avec un soucis de longévité que je dessine mes articles.

C’est une volonté de proposer des chaussures de travail et de la maroquinerie fabriquées artisanalement. La rencontre entre l’utilisateur et le fabricant est au coeur de cette démarche et s’accompagne du suivi et de l’ entretien des articles réalisés.

Parcours

Après des années à expérimenter sur mon temps libre, je m’installe en octobre 2015 comme maroquinier autodidacte. Je commence alors à produire et développer mon atelier et la marque Yvanoé.
Suite à la rencontre de Mr Giroud, je me forme en septembre 2017 à la botterie, la fabrication de chaussures sur mesure. J’apprends au sein de l’atelier la fabrication de chaussure de montagne au cousu suedois (variante du cousu norvégien) sur mesure. Ce montage célèbre pour sa robustesse et son étanchéité m’a permis de concevoir des chaussures utilisées dans des conditions extrêmes..
Robert Giroud, mon maître artisan est bottier depuis 1970 et fils et petit fils de bottier. Il a produit toute sa vie des chaussures dédiées aux professionnels de la montagne. C’est donc riche de son grand savoir faire et de ses enseignements que je décide de continuer la production de chaussures pour les professionnels.
Difficile de parler de formation sans toucher un mot de l’association qui m’a permis de travailler avec Mr Giroud. J’ai fait ce stage grâce l’IRMACC, association stéphanoise qui propose une alternance entre atelier et un tronc commun de cours. Touts les métiers d’art peuvent être admis au sein de l’école. La technique est travaillée dans nos ateliers respectifs et le tronc commun sert à acquérir toutes les aptitudes qui sont nécessaires aux entrepreneurs des métiers d’art : photographie, dessin, compta, gestion, expression orale, commercialisation spécifique etc
En septembre 2018 je réinstalle mon atelier à Lamastre en Ardèche. Grâce aux enseignements de Mr Giroud je lance une production de chaussures de travail, de maroquinerie ainsi qu’un service de réparation de chaussures.

Des valeurs

Vous vous doutez bien que l’on ne se lance pas dans l’aventure de la création artisanale sans quelques idées derrière la tête !
Yvanoe c’est un projet motivé par :

  • la volonté d’un service de proximité, je reste à l’écoute de vos besoins et assure le suivi de mes créations ainsi que de vos divers articles en cuir ou textile.
  • la volonté de travailler avec de belles matières qui participent à réenchanter notre quotidien.
    Je sélectionne mes cuirs d’après leur beauté et leur toucher. J’aime à choisir des cuirs qui patinent et témoignent de l’histoire de l’objet. De ce fait, je travaille avec une partie de la gamme de cuir sélectionnée par la maison Hermès.
  • la volonté de produire des articles durables et utiles.
  • la volonté de toucher à tous les domaines, réparation, cordonnerie, sellerie. Toutes les opportunités sont bonnes pour se former et élargir l’horizon des possibles.
  • la volonté de nous recentrer en tant qu’humain dans la création et l’usage de nos objets quotidiens.
  • la volonté de transparence, en explicitant le calcul des prix.

C’est cher ? oui mais …

Les articles que je réalise ont un coût supérieur à ceux auxquels l’environnement commercial nous habitue et j’en suis bien conscient.
Cela ne veut pas pour autant dire que c’est « cher », c’est simplement ce que représente le coût du travail artisanal en France. Celui-ci n’est pas différent d’un employé de bureau ou d’un artisan du bâtiment. L’écart de perception vient du fait que pour ce genre d’articles, nous sommes plutôt habitués à une grille tarifaire basée sur une main d’œuvre du tiers monde (et ce malgré de gros bénéfices commerciaux!)
N’oublions pas que Acheter c’est voter ! Nos échanges économiques façonnent le monde dans lequel nous vivons. La plupart des commerçants suivent la tendance de leurs clients, le consommateur détient un réel pouvoir par les choix qu’il fait!
Tous mes prix sont calculés de la même manière :

  • Le temps de travail, une rémunération du temps de production.
  • La matière première utilisée pour réaliser la pièce ainsi que  celle qui est perdue dans la découpe.
  • Les consommables divers : rivets, boucles, fermetures, fils, cire tranche etc, détaillés par articles.
  • Le petit taux horaire pour l‘amortissement de mon atelier et le loyer, je dois continuer à m’équiper pour permettre une meilleure offre et une efficacité dans mon travail.
  • Le pourcentage qui me permet de compenser légèrement les frais liés à la vente :présence sur les marchés, frais automobiles liés aux déplacements, mise en place d’expositions, gestion des stocks.
  • La TVA de 20% sur tous les produits finis.

Bon d’accord mais ça veut dire quoi ? Cela signifie que ce sont les seuls éléments qui déterminent le prix des articles.  Une partie des coûts et du temps de travail ne sont pas comptabilisés, tels que :

  • Communication : prise et traitement de photographie des créations, publications internet hebdomadaires, mises en ligne des créations, mails. Éditions de support de communication, flyer, carte de visite, bannières.
  • Relation client : suivi des commandes, réponse aux questions, expéditions, visite d’atelier, prise de mesure.
  • Fournitures : recherche de fournisseurs et études des échantillons fournis.
  • Autoformation : tests et diversification des compétences, prise de temps personnel pour travailler ou échanger avec d’autres artisans, recherche de documentations diverses.
  • Recherches de modèles : tout le travail de patronage des nouveaux modèles et de test pour voir comment les matières se comportent.
  • Administratif : Je me dois de garder une comptabilité et de saisir les factures liés à mes achats ainsi que mes rentrées d’argents. Cela me permets garder un contrôle et prendre les décisions qui permettront à mon entreprise de perdurer.

Tout ce temps peut représenter jusqu’à 70% de mes journées selon les périodes.

La Couture

La plupart de mes pièces sont cousues à la machine, ma compagne de couture est une vieille machine à coudre Singer de 1950 !
Pour le reste mon outillage est composé d’outils traditionnels en partie auto-construits.

Les modèles

J’ai pris le temps de développer certains de mes modèles et avec le temps ceux-ci évoluent encore !
Mais si vous avez la moindre question quant à un coloris, des envies, un modèle personnalisé :
N’hésitez pas à me contacter pour que l’on puisse discuter de vos idées.

Me rencontrer

Dès que j’en ai l’opportunité, je me déplace sur différents événements (expositions, marchés, fêtes de village). Voici la liste des événements. J’aurai plaisir à vous y rencontrer.
Si vous n’en n’avez pas l’opportunité, retrouvez moi sur ma page Facebook, je publie régulièrement !

Le site : modalités de paiement

Le site, c’est pour moi l’opportunité de vous faire connaître mon travail. Vous pouvez y consulter mes créations et passer commande (avec ou sans créer un compte).
Une fois votre commande confirmée, je l’expédie selon les modalités de votre choix, lettre verte par défaut.
J’accepte les chèques, les virements ou les paiements Paypal pour les réglements internet.
Voir les CGV.

Merci d’avoir lu jusque là !
Laissez-moi un message